Etude relative aux prix pratiqués sur le marché belge du gaz naturel en 2016

Résumé

Cette étude annuelle analyse les parts de marché, la formation des prix, le niveau de prix, la décomposition du prix et la facturation dans les différents segments (importation, revente, fourniture aux clients résidentiels, industriels et aux centrales électriques) du marché belge du gaz naturel en 2016.

Le marché belge du gaz naturel est très ouvert à la concurrence, on dénombre pas moins de 42 entreprises gazières sur le marché. L’étude se penche notamment sur les marges brutes de vente sur les différents segments de marché et sur les types d’indexation.

Les cotations gazières étaient le principal vecteur du prix dans tous les segments. Les cotations pétrolières ne sont reprises en moyenne que dans 3 % des contrats industriels. Pour la clientèle résidentielle et PME, 2016 a été la première année pendant laquelle la facturation de la composante transport s’est effectuée  de manière totalement séparée de la composante énergie. Cette facturation séparée du transport est également constatée pour les autres segments, ce qui améliore la transparence des prix.

Dans un objectif de cohérence de données entre diverses publications, la CREG a suivi une nouvelle méthodologie pour la catégorisation de la clientèle et pour l’allocation des volumes à la catégorie « Industries » d’une part et à la catégorie « Centrales électriques » d’autre part. Cela explique des glissements importants par rapport aux années précédentes entre les catégories clients directs et centrales électriques.

Date d'approbation

05 octobre 2017

Référence

Etude(F)1678

Publications apparentées

Thèmes

Print Contact