Cette page contient un résumé de quelques développements importants et faits marquants tirés du rapport annuel 2022 de la CREG. Vous pouvez télécharger ici la version pdf complète du rapport annuel.

Les principales évolutions législatives nationales

Les principales modifications législatives de l’année 2022 dans les matières de l’électricité et du gaz naturel en Belgique portent sur :

  • Le tarif social électricité, gaz naturel et chaleur
  • Le mécanisme de rémunération de capacité et la réserve stratégique
  • La facture d’acompte et la redevance fixe des fournisseurs
  • Le plafond sur les recettes issues du marché des producteurs d’électricité
  • La diminution de la TVA et les autres mesures d’aides

Le marché de l’électricité

  • Tant la consommation totale que la charge sur le réseau de transport d'Elia ont fortement diminué en 2022 par rapport aux années précédentes. La demande totale a baissé de 3,2 %, à 81,7 TWh, tandis que la charge a diminué de 9,7 %, à 64,0 TWh. Ces baisses ont été observées tout au long de l'année mais les baisses les plus importantes ont été enregistrées au cours des trois derniers mois de l'année.
  • La production totale d'électricité s’élevait à 89,9 TWh, soit la deuxième valeur la plus élevée de ces dernières années (depuis 2015). Ce n'est qu’en 2021, avec 93,4 TWh, que davantage d'électricité avait été produite en Belgique. La baisse par rapport à 2021 est principalement due à la réduction de la production du parc nucléaire, qui n'a été que partiellement compensée par l'augmentation de la production des centrales à gaz, de l'énergie éolienne et de l'énergie solaire.
  • Les prix moyens sur le marché day-ahead belge tout au long de l'année étaient de 244,5 €/MWh. Cette forte augmentation s'est manifestée en Belgique mais aussi dans les zones de dépôt des offres voisines. On peut distinguer trois grands pics dans les niveaux de prix : début mars, fin août et début décembre. On note également que le niveau global de convergence des prix entre la Belgique et ses voisins a fortement diminué par rapport aux trois années précédentes : la convergence totale des prix n'a été observée que pendant 35,4 % de toutes les heures.
  • La position exportatrice nette de la Belgique a diminué de 6,3 TWh en 2022, suite au solde des exportations totales (19,2 TWh) et des importations (12,9 TWh). La grande majorité de l'électricité exportée a été dirigée vers la France (10,7 TWh), tandis que les volumes d'importation les plus importants provenaient des Pays-Bas (6,2 TWh). L'exportation structurelle d'électricité est une tendance qui se confirme année après année depuis 2019, quoiqu’à des degrés divers.
  • Le CREG Scan, lancé en février 2017, est destiné aux particuliers ainsi qu’aux PME et aux indépendants avec une consommation maximale de 50 000 kWh/an pour l’électricité et de 100 000 kWh/an pour le gaz naturel. La CREG offre au consommateur un outil unique et pratique lui permettant de comparer son contrat, même si celui-ci n’est plus proposé à d’autres clients (contrat dormant), en six clics, avec l’offre actuelle du marché. Cette comparaison n’est pas possible sur les autres comparateurs de prix où seule l’offre actuelle y est présentée. Au total, le CREG Scan a comparé en 2022 9 962 produits (actifs et dormants), là où les autres comparateurs de prix ne prennent en compte que les 299 produits actifs sur le marché. Depuis 2022, le CREG Scan contient également les produits qui rémunèrent l’électricité injectée dans le réseau. Cet ajout s’adresse aux consommateurs disposant d'un compteur digital et d'une installation de production décentralisée (par ex. panneaux solaires).
  • La CREG a continué d’informer le consommateur, en particulier des prix et de leur évolution, au travers notamment du monitoring des prix au niveau du marché de gros et de détail, de l’étude annuelle sur l’évolution des composantes des prix de l’électricité et du gaz naturel, de l’étude sur la hausse des prix de l’électricité et du gaz en Belgique, de l’étude sur la fourniture des grands clients industriels en Belgique, de l’étude sur les prix du marché de l’énergie pour les ménages et les petits consommateurs professionnels, des chiffres de l’évolution des prix de l'énergie en Belgique et dans les pays voisins, de la publication mensuelle de la composition de la facture des ménages, de la publication mensuelle du prix minimal par certificat vert pour la production des douze derniers mois par les éoliennes en mer du Nord, de la publication trimestrielle des parts de marché des fournisseurs d'électricité et du gaz naturel dans les trois régions et de la publication d’articles sur Linkedin sur la formation des prix.
  • La CREG a poursuivi la publication sur son site web des infographies et du tableau de bord mensuel pour l’électricité et le gaz naturel afin de mettre à disposition des consommateurs toute information nécessaire à faire un choix éclairé.
  • Globalement, les tarifs de transport d’électricité en vigueur en 2022 ont baissé de 1,1 % par rapport à 2021.

Le marché du gaz naturel

  • En 2022, la consommation de gaz naturel s’élevait à 161,3 TWh, soit un recul drastique de 15,2 % par rapport à 2021 (190,2 TWh). Une grande partie de cette diminution (19,2 TWh) est due aux mesures prises pour réduire la demande de gaz naturel en raison de la forte hausse des prix et une partie plus limitée (9,6 TWh) peut être attribuée à la baisse des besoins de chauffage due à des températures plus douces en 2022.
  • Des conditions sans précédent sur les marchés internationaux du gaz naturel ont entraîné un remaniement majeur des voies d'approvisionnement en gaz naturel, le gaz naturel en provenance de Russie (est) étant largement remplacé par le gaz naturel en provenance de l'ouest (GNL). Cela s'est traduit par une forte modification des flux transfrontaliers de gaz naturel pour la Belgique.
  • Les prix moyens du gaz sur les marchés à court terme ont plus que doublé en 2022 sur les trois hubs gaziers les plus importants (TTF, ZTP et THE). La plate-forme belge ZTP a connu une forte augmentation passant de 46,9 €/MWh en 2021 à 101,9 €/MWh en 2022 en moyenne.
  • La CREG a réalisé une étude relative aux prix pratiqués sur le marché belge du gaz naturel dans laquelle elle a analysé le marché, la formation des prix, le niveau de prix, la décomposition du prix et la facturation dans les différents segments (importation, revente, fourniture aux clients résidentiels, industriels et aux centrales électriques).
  • La CREG a continué à mettre l'accent sur l’amélioration du fonctionnement du marché du gaz naturel visant à protéger les intérêts de tous les consommateurs. Ces aspects sont développés dans le chapitre électricité.
  • Pour soutenir les consommateurs dans le contexte actuel de prix élevé du gaz naturel et conformément à l’accord relatif à la méthodologie pour les années 2024-2027, Fluxys Belgium et la CREG ont décidé de réduire les tarifs des services de transport de 10 % à partir du 1er juillet 2022.

La CREG

Ce chapitre décrit le fonctionnement de la CREG et les relations étroites qu’elle entretient avec d’autres instances, nationales et européennes.

On y retrouve également la liste de tous les actes approuvés par le comité de direction en 2022.