Chaque année, 360 000 ménages belges dépensent 600 euros de trop pour leur énergie

Résumé

La CREG constate qu’il existe encore des écarts de prix importants entre les contrats les moins chers et les plus chers du marché. La plus grande différence de prix s’observe entre les contrats proposés aujourd’hui et ce que l’on appelle les « contrats dormants », des contrats qui ne sont plus proposés aujourd’hui mais auxquels des centaines de milliers de belges sont encore liés.  Toutefois, même deux contrats d’électricité et de gaz encore actifs peuvent facilement présenter une différence de quelques centaines d’euros.

Le CREG Scan permet au consommateur de savoir, en 6 clicks, où se situe son contrat d’électricité et de gaz naturel par rapport au prix le moins cher et le plus cher du marché actuel.

Date d'approbation

24 octobre 2019

Référence

Communiqué de pressePR191024

Publications apparentées

Thèmes

Prix électricité, Prix gaz naturel

Print Contact