Au moins 400.000 ménages en précarité énergétique

Résumé

Dans une étude qu’elle publie aujourd’hui, la CREG a analysé le poids de la facture d’électricité et de gaz naturel dans le budget des ménages belges. Elle constate que ce poids est particulièrement lourd pour les personnes isolées et les familles monoparentales, ainsi que pour les plus bas revenus. Les personnes qui chauffent leur logement à l’électricité (et qui ne bénéficient pas de panneaux photovoltaïques) consacrent également une part importante de leur budget à leur facture d’électricité. La situation est particulièrement problématique pour les ménages qui cumulent les 3 caractéristiques : familles monoparentales ou personnes isolées avec des bas revenus et se chauffant à l’électricité.

Date d'approbation

05 décembre 2019

Référence

Communiqué de pressePR191205

Publications apparentées

Thèmes

Prix électricité, Prix gaz naturel, Evolution prix, Tarif social

Print Contact