Résumé

Le marché du gaz naturel à faible pouvoir calorifique doit encore être considéré en Belgique en 2009 comme un marché différent, indépendant du marché à haut pouvoir calorifique, et est approvisionné par une source, en passant par une route depuis les Pays-Bas. Cette chaîne d'approvisionnement monolithique rend plus difficile le libre fonctionnement du marché sur ce marché séparé. Un modèle de marché modifié aux Pays-Bas peut cependant offrir une solution à la situation de marché en Belgique. La soudaine libération de capacité par le gestionnaire du réseau de transport néerlandais GTS sur le point de sortie « Hilvarenbeek » en février 2009 et les réactions des acteurs du marché participants reçues par la suite, ont incité l’examen sous un nouvel angle du développement du marché du gaz naturel à faible pouvoir calorifique.
Téléchargez le document (pdf, 802.17 Ko)

Date d'approbation

Référence

Etude (F)100114-CDC-936