Etude relative à l’impact de la fermeture des centrales nucléaires en Allemagne à l’horizon 2022 sur les prix de l’électricité pratiqués en Belgique

Résumé

Cette étude a pour objectif d’évaluer l’influence sur les prix de l’électricité pratiqués en Belgique de la décision du gouvernement allemand de mettre fin, dès à présent, à l’activité de sept réacteurs nucléaires et de prévoir la sortie totale du nucléaire à l’horizon 2022. La CREG constate que la fermeture de ces sept réacteurs le 15 mars 2011 a entraîné une augmentation des prix de l’électricité en Belgique. L’exportation de gaz vers l’Allemagne au départ de Zeebruges a elle aussi augmenté. À l’horizon 2022, la CREG estime que la fermeture de toutes les centrales nucléaires allemandes entraînera des prix de l’électricité encore plus élevés en Belgique. Ceci est la conséquence du couplage des marchés.

Date d'approbation

08 septembre 2011

Référence

Etude(F)110908-CDC-1100

Publications apparentées

Thèmes

Prix électricité, Energie nucléaire

Print Contact