Etude relative à la rentabilité opérationnelle des centrales TGV existantes en Belgique

Résumé

Cette étude sur la rentabilité d’exploitation de centrales TGV existantes en Belgique présente une méthode permettant d’en évaluer la rentabilité. Celle-ci a fortement baissé après 2012. Néanmoins, une centrale TGV moyenne actuellement en activité sur le marché belge dégage des bénéfices qui demeurent suffisants pour rester opérationnelle. 

Dans le passé, les prix sur les marchés à long terme permettaient de dégager des bénéfices suffisants, alors que ces dernières années c’est davantage le cas des prix sur les marchés à court terme. Si l’on ajoute l’éventuelle fixation d’un prix plancher pour les émissions de CO2, il en résulte un impact sur le risque pour la rentabilité future des centrales.

Les résultats montrent que, malgré la baisse de la rentabilité opérationnelle observée depuis 2013, les centrales TGV belges existantes peuvent, dans les conditions actuelles du marché belge, rester suffisamment concurrentielles pour dégager un bénéfice opérationnel sur un marché energy-only.

Cette étude n’évalue toutefois pas la capacité de production nécessaire pour garantir la sécurité d’approvisionnement, et ne doit donc pas être considérée comme un avis sur les mécanismes de rémunération des capacités. De même, elle n’apporte pas de réponse à la question de la rentabilité à long terme des centrales existantes et a fortiori des centrales à construire.

Date d'approbation

16 novembre 2017

Référence

Etude(F)1628

Publications apparentées

Thèmes

Production

Print Contact