Etude relative aux prix pratiqués sur le marché belge du gaz naturel en 2018

Résumé

L’étude relative aux prix pratiqués sur le marché belge du gaz naturel en 2018 a analysé les parts de marché, la formation des prix, le niveau de prix, la décomposition du prix et la facturation dans les différents segments (importation, revente, fourniture aux clients résidentiels, industriels et aux centrales électriques) du marché belge du gaz naturel en 2018.

Le marché belge du gaz naturel est très ouvert à la concurrence, on dénombre pas moins de 38 entreprises gazières sur le marché.

L’étude se penche notamment sur les marges brutes de vente qui sont en recul sur les différents segments de marché et sur les types d’indexation.

Les cotations gazières étaient le principal vecteur du prix dans tous les segments. Les cotations pétrolières ne sont reprises que dans 1 % des contrats industriels. Pour la clientèle résidentielle et PME, 2018 a été la troisième année pendant laquelle la facturation de la composante transport s’est effectuée de manière totalement séparée de la composante énergie. La CREG préconise également cette facturation séparée de l’énergie et du transport pour les autres segments.

Date d'approbation

14 novembre 2019

Référence

Etude(F)2020

Publications apparentées

Thèmes

Fourniture gaz naturel, Prix gaz naturel, Transport gaz naturel, Fonctionnement du marché gaz naturel

Print Contact