Etude relative aux composantes des prix de l’électricité et du gaz naturel

Résumé

Dans le cadre de sa compétence relative au prix final de l’électricité et du gaz, la CREG présente, dans l’étude (F)2071, les résultats de la mise à jour annuelle de son étude sur les composantes des prix de l’électricité et du gaz naturel.  Depuis 2007, la CREG suit l'évolution des prix de l'électricité et du gaz naturel facturés au client final.  A l’évolution du prix de base de l’énergie, qui suit le marché, il convient d’ajouter les évolutions annuelles des tarifs des réseaux de  transport et de distribution, ainsi que les surcharges. 

Concernant l’électricité, le prix moyen facturé au client résidentiel belge entre 2007 et 2019 a augmenté de 66,41%.  Concrètement, il s'agit d'une hausse moyenne de 502,76 €/période en Flandre, de 233,83 €/période à Bruxelles et de 379,53 €/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 3.500 kWh/an.  Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également augmenté, de 21,15%.

Les évolutions proviennent principalement des composantes suivantes: énergie, tarifs du réseau de distribution, surcharges publiques et la taxe sur l’énergie et la TVA (cette dernière uniquement pour le client résidentiel).  L’importance de ces différentes composantes dans le changement total varie selon la région, ainsi que par type de client.

Par rapport à 2018, on constate une hausse moyenne de 2,99% pour les clients résidentiels en Belgique.  Concrètement, il s'agit d'une baisse moyenne de -16,34 €/période en Flandre et d’une hausse de 38,41 €/période à Bruxelles et de 59,03 €/période en Wallonie.  Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a baissé, de -2,29%.

Concernant le gaz naturel, le prix moyen facturé au client résidentiel belge entre 2007 et 2019 a augmenté de 18,70%.  Il s'agit d'une hausse moyenne de 118,41 €/période en Flandre, de 152,99 €/période à Bruxelles et de 353,52 €/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 23.260 kWh/an.  Le prix moyen facturé aux clients professionnels en Belgique a augmenté de 0,49%.

Les évolutions proviennent principalement des composantes suivantes : les tarifs du réseau de distribution, les surcharges publiques et la taxe sur l’énergie et la TVA (ce dernier uniquement pour le client résidentiel). L’importance de ces différentes composantes dans le changement total varie selon la région, ainsi que par type de client.  Nous notons également que le pourcentage de variation par rapport à 2007 dans le gaz naturel est beaucoup plus faible que dans le cas de l’électricité.

Par rapport à 2018, on constate une baisse moyenne de -6,20% pour les clients résidentiels en Belgique.  Concrètement, il s'agit d'une baisse moyenne de -103,22 €/période en Flandre, de -69,50 €/période à Bruxelles et de -89,34 €/période en Wallonie.  Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également baissé, de -14,55%.

Date d'approbation

09 avril 2020

Référence

Etude(F)2071

Publications apparentées

Thèmes

Prix électricité, Prix gaz naturel

Print Contact