Evolution prix

themas_21

Rapport relatif à l'évolution des paramètres d'indexation des fournisseurs d’électricité et de gaz

Dans le cadre de ses missions légales de monitoring liées au mécanisme de filet de sécurité, la CREG procède chaque année à une analyse des paramètres utilisés par les fournisseurs d'énergie pour le calcul de leurs prix. Il ressort de l'analyse de l'année 2015 que tous les paramètres utilisés présentent un lien clair avec les bourses de l'énergie et qu'ils indiquent sur la base de quels éléments ils ont été calculés. Les acteurs du marché obtiennent ainsi des informations claires et transparentes.

Etude sur la fourniture en gaz naturel des grands clients industriels en Belgique en 2015

La CREG a réalisé une nouvelle étude relative à la fourniture de gaz naturel aux grands clients industriels en Belgique. Ces clients, raccordés directement au réseau de Fluxys Belgium, représentent 28 % de la consommation des clients finals belges en 2015. L’analyse des contrats de fourniture et du comporement de prélèvement démontre que le marché des grands clients industriels (en ce compris les cogénérations) est un marché dynamique où la concurrence est bien présente.

Le paramètre d’indexation du prix de l’électricité sur les combustibles diminue.

Les paramètres d’indexation Nc et Ne sont utilisés pour la fixation du prix de la composante énergie de la plus grande part des fournitures d’électricité en basse tension sur le marché belge. La CREG constate que le paramètre Nc, liant le prix de l’électricité à ceux des combustibles utilisés dans les centrales belges, est en baisse de 9,03 % vis-à-vis du mois précédent. Cela confirme l’inversion de la tendance à la hausse de ce paramètre.

Les recommandations du Conseil général de la CREG concernant l’impact des droits d’émission de CO2 sur le prix de l’électricité

Sur base de l’étude réalisée par le Comité de Direction de la CREG et relative à l’impact des quotas d’émission de CO2 sur le prix de l’électricité en Belgique, le Conseil général a procédé à une analyse approfondie et formule un certain nombre de recommandations en vue de remédier à cette problématique.

La CREG réagit par rapport aux augmentations des tarifs de distribution d’électricité et de gaz et dénonce les dérives de la législation

Les tarifs d’utilisation des réseaux de distribution représentent aujourd’hui le poste le plus important de la facture d’électricité et jusqu’à 35% de la facture de gaz d’un client résidentiel. Cette composante est appelée à encore augmenter à l’avenir.

La facture finale du consommateur belge peut être stabilisée, même en présence de prix énergétiques élevés sur les marchés internationaux

Les hausses considérables des prix du gaz et de l’électricité démontrent, pour autant que besoin, l’importance de prendre des mesures en vue de favoriser la concurrence sur les marchés de l’électricité et du gaz.

La CREG attire une fois de plus l’attention des consommateurs sur l’écart de prix allant jusqu’à 32% entre l’offre la plus chère et la moins chère d’un même fournisseur d’électricité et de gaz

Depuis plusieurs mois, on note une évolution favorable des prix et de la concurrence sur le marché de la fourniture d’électricité et de gaz naturel aux consommateurs résidentiels et PME. La CREG considère que le prix moyen de la composante électricité et gaz se situe désormais dans la moyenne des prix constatés dans les pays voisins. Toutefois, dans le cadre de sa mission légale de veiller aux intérêts essentiels des consommateurs, la CREG invite les ménages à comparer davantage les offres tarifaires des fournisseurs d’électricité et de gaz.

Print Contact