Encadrement de travaux d'études

La CREG invite les étudiants et chercheurs à consacrer leur travail d'études à la libéralisation des marchés de l'électricité ou du gaz. Cette proposition de collaboration et d'encadrement porte essentiellement sur les mémoires, thèses ou missions de recherche en sciences économiques, en sciences appliquées ou en droit.

A titre indicatif, la CREG propose ci-dessous une liste de thèmes de recherche. La CREG reste néanmoins ouverte à toute autre idée créative. L'encadrement est en principe limité à deux candidats par an. Si cette offre vous interpelle, veuillez contacter M. Chris Cuijpers via le formulaire de contact.

Liste indicative de thèmes de recherche

Les propositions de projet sont vastes et proposées à titre d’inspiration uniquement. L’étudiant devra élaborer une proposition concrète dans ce cadre. L’engagement d’un accompagnement ne peut être confirmé qu’à l’issue de la présentation d’un programme détaillé du calendrier et des activités et l’approbation par les parties concernées. Une concertation préalable est, de ce fait, la bienvenue.

La demande de capacité de transport pour l'acheminement de gaz naturel en Belgique

Commentaire

La séparation juridique des entreprises de gaz naturel intégrées assurant à la fois le transport et la fourniture de gaz naturel a entraîné la création d'un nouveau marché: le marché de la capacité de transport. Ce marché est en pleine expansion tant du côté de l’offre que du côté de la demande. Les entreprises de transport étendent leur offre de service (capacité de transport ferme, capacité de transport non ferme, flexibilité, ...) tandis que les utilisateurs du réseau cherchent des services de transport à la mesure de leurs portefeuilles de clients de gaz naturel. La CREG veille au respect des règles de fonctionnement du marché.

La demande de capacité de transport ne constitue plus une dérivée pure de la demande de gaz naturel mais sera de plus en plus soumise à la dynamique du marché de transport lui-même. Pour des raisons de planification d’infrastructure, il est nécessaire de pouvoir disposer d’estimations convenables de la demande de transport afin de pouvoir identifier et résoudre à temps les points de saturation.

Objectifs

  1. Une analyse des différents besoins de transport des utilisateurs du réseau et de la disponibilité de ces services sur le marché du transport;
  2. Détermination des facteurs déterminant la demande de différents services de transport ainsi que leur lien fonctionnel;
  3. Simulation de la demande des différents services de transport;
  4. Perspectives de la demande de transport en Belgique.

Autres informations de base

Etude relative au fonctionnement et évolution des prix sur le marché de gros belge pour le gaz naturel - rapport de surveillance (disponible dans la rubrique Publications).

Sécurité de l’approvisionnement et dimensionnement du réseau de transport de gaz naturel en Belgique

Commentaire

La sécurité de l'approvisionnement en gaz naturel n'est pas liée à la disponibilité du gaz naturel uniquement mais relève également d'une capacité de transport suffisante. Il s’agit donc de renforcer et de développer à temps le réseau de transport afin de pouvoir répondre aux besoins de transport des utilisateurs du réseau. La difficulté ne réside pas tant, ici, dans l'élaboration de scénarios de demande de gaz naturel mais bien dans la détermination du débit horaire de pointe pour lequel le réseau doit être conçu. Le réseau est dimensionné pour un débit de pointe: les conduites sont entièrement utilisées à ce débit et il y a un surplus de capacité aux autres moments. Pour déterminer le débit de référence, on se base sur des analyses de probabilité dans lesquelles un critère (seuil) est fixé de manière exogène. On détermine, par exemple, qu’il doit y avoir suffisamment de capacité pour pouvoir satisfaire une demande de gaz naturel exceptionnellement élevée en cas de conditions climatiques extrêmement froides, lesquelles se produisent, en termes statistiques, une fois tous les vingt ans.

En raison, notamment, de la libéralisation du marché du gaz naturel, laquelle sépare le transport du gaz naturel et la fourniture du gaz naturel, le problème du dimensionnement est devenu complexe de par le fait que le marché peut négocier librement, jusqu’à un certain point, le niveau de sécurité.

Objectifs

  1. Un examen de la problématique du dimensionnement au sein d’un marché du gaz naturel ouvert;
  2. Comparaison au niveau international de la réglementation et des pratiques en matière de dimensionnement du réseau de transport de gaz naturel;
  3. Une présentation d’une méthodologie de détermination du débit de référence pour le dimensionnement;
  4. Une application de la méthode pour la Belgique.

Autres informations de base

Etude relative au fonctionnement et évolution des prix sur le marché de gros belge pour le gaz naturel - rapport de surveillance (disponible dans la rubrique Publications).

La libéralisation du marché du gaz naturel en Europe et les besoins de capacité de transport

Commentaire

La libéralisation du marché européen du gaz naturel modifie les besoins de capacité de transport (national et international – transit) et la manière dont le transport est organisé. A l’époque où les monopoles nationaux étaient encore approvisionnés par des contrats à long terme conclus directement avec les producteurs de gaz naturel, le trajet parcouru par le gaz naturel entre l’extraction et la consommation était connu à l’avance. Ce n’est plus le cas à présent vu le développement d'un marché de gros pour le gaz naturel et les différents intermédiaires utilisant des intruments modernes tels que des swaps de gaz naturel pour approvisionner leurs clients. Les swaps commerciaux de gaz naturel permettent de réaliser des économies au niveau des frais de transport (cfr. la création de hubs de gaz naturel) et il en va de même pour les réservations de capacité à contre-courant (backhaul). D’autre part, la liberté commerciale requiert également un réseau de transport plus flexible présentant suffisamment d’interconnexions entre les réseaux et de la capacité supplémentaire pour pouvoir arbitrer. Il existe dès lors deux forces compensatoires sur le marché du transport, lesquelles déterminent les besoins en capacité physiques finals.

Ce projet vise à répondre à la question suivante : la libéralisation du marché européen du gaz naturel a-t-elle ou non pour conséquence que la demande de capacité de transport augmente pour les flux de transit et les flux de gaz naturels domestiques (plus d’interconnexions, plus de conduites,…).

Objectifs

  1. Un examen des mécanismes déterminant la demande de capacité de transport au sein de l’Europe;
  2. Réponse à la question de savoir si la libéralisation entraîne des investissements plus importants dans de la capacité de transport et évaluation de cette question;
  3. Evaluation de la question au départ de la situation belge;
  4. Conséquences pour la régulation du marché et la problématique de dimensionnement de l’infrastructure au sein d’un marché du gaz naturel ouvert.

Autres informations de base

Etude relative au fonctionnement et évolution des prix sur le marché de gros belge pour le gaz naturel - rapport de surveillance (disponible dans la rubrique Publications).

L’estimation du potentiel technico-économique de clients de gaz naturel en Belgique.

Commentaire

Le nombre de raccordements au gaz, tant résidentiels que professionnels, accuse une croissance soutenue en Belgique. La plupart des nouveaux logements sont raccordés à la distribution de gaz naturel et les nouvelles centrales électriques (installations de cogénération) sont alimentées presque exclusivement au gaz naturel. Le degré de pénétration du réseau et le degré de raccordement diffèrent toutefois au sein de la Belgique. Certaines zones et secteurs présentent encore un potentiel de raccordements supplémentaires au gaz naturel considérable mais les conditions propices de raccordement ne sont visiblement pas encore remplies.

Ce projet vise à situer le degré de raccordement actuel par secteur et par zone en Belgique par rapport au potentiel correspondant et, à partir de cela, à formuler des recommandations. Dans cet ensemble, on tiendra compte de plusieurs points de vue déterminant le potentiel technico-économique, dont également la dépendance au gaz naturel.

Objectifs

  1. Une analyse du degré de raccordement actuel par secteur économique et par zone (par exemple par province) en Belgique;
  2. Une estimation du potentiel de raccordement par secteur économique et par zone;
  3. Analyse de l’écart entre le degré de raccordement actuel et le potentiel technico-économique;
  4. Formulation de recommandations pour une optimalisation du degré de raccordement.

Autres informations de base

Etude relative au fonctionnement et évolution des prix sur le marché de gros belge pour le gaz naturel - rapport de surveillance (disponible dans la rubrique Publications).

Print Contact