Résumé

Confirmer par la loi l'arrêté royal du 3 avril 2003 n'est pas un bon choix, étant donné que cet arrêté royal présente un problème fondamental de légalité car il semble ne pas avoir de fondement juridique correct.
Téléchargez le document (pdf, 850.18 Ko)

Date d'approbation

Référence

Advice (A)110325-CDC-1053