Faits marquants tirés du rapport annuel 2020 de la CREG

Cette page contient un résumé de quelques développements importants et faits marquants tirés du rapport annuel 2020 de la CREG. Vous pouvez télécharger ici la version pdf complète du rapport annuel.

Les principales évolutions législatives nationales

Les principales modifications législatives de l’année 2020 dans les matières de l’électricité et du gaz naturel en Belgique portent sur :

  • les prix maximaux sociaux
  • la suppression du gel de l’indexation du fonds social gaz et électricité
  • les clients droppés
  • les pouvoirs de sanction de la CREG à l’égard des opérateurs étrangers
  • le renforcement de la protection des PME
  • le mécanisme de rémunération de capacité
  • l’arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne du 3 décembre 2020

Le marché de l’électricité

Aperçu de certains chiffres clés du marché de l'électricité en 2020, déterminés sur la base de chiffres provisoires provenant de diverses sources :

  • La charge du réseau d’Elia représentait 69,9 TWh en 2020 contre 74,2 TWh en 2019, soit une diminution de 5,8 % entre 2019 et 2020. La puissance de pointe de cette énergie appelée a été estimée à 12 427 MW en 2020, soit un peu moins qu’en 2019 (12 569 MW).
  • La production d'électricité sur le réseau d'Elia était de 70 TWh, contre 75,8 TWh en 2019. La production par les centrales nucléaires a diminué de 23 % (31,9 TWh par rapport à 41,4 TWh). Les centrales au gaz naturel ont produit 20,8 TWh, une hausse limitée (0,5 TWh) par rapport à 2019. La production par les panneaux solaires a augmenté de manière significative pour atteindre 4,3 TWh en 2020. La part de marché dominante d’Electrabel a augmenté à 73 % en 2020 (contre 72 % en 2019). L’indice HHI a légèrement baissé à 5 648 en 2020, ce qui témoigne encore et toujours d’un marché très concentré de la production d’électricité.
  • Un volume net limité de 0,4 TWh a été exporté, alors que l'on s'attendait à de fortes importations en raison de la baisse des volumes d'injection des centrales nucléaires.
  • Le prix moyen sur le marché journalier s’élevait à 31,91 €/MWh en Belgique, un prix inférieur à celui de 32,21 €/MWh observé en France et de 32,24 €/MWh aux Pays-Bas. À titre de comparaison, en 2019, le prix sur le marché journalier belge était encore de 39,35 €/MWh. Le prix moyen sur le marché journalier allemand en 2020 a également baissé par rapport à 2019, tout en restant le plus faible de la région CWE, avec 30,47 €/MWh. La baisse du prix sur le marché journalier a toutefois été la plus forte aux Pays-Bas (- 9 €/MWh).Prix moyens annuels pour la période 2007-2020 du marché journalier pour la fourniture d’électricité dans les pays de la région CWE (Sources : EPEX SPOT Belgium, EPEX SPOT, calculs CREG)Prix moyens annuels pour la période 2007-2020 du marché journalier pour la fourniture d’électricité dans les pays de la région CWE (Sources : EPEX SPOT Belgium, EPEX SPOT, calculs CREG)
  • Sur le marché à long terme de l’électricité, le prix year-ahead pour fourniture en 2021 a diminué d’un cinquième pour retomber à 40,7 €/MWh. En 2020, le prix moyen sur le marché à court terme était donc largement inférieur au prix moyen d'un contrat year-ahead.

  • Les deux changements les plus marquants dans le domaine des interconnexions en 2020 reposent sans conteste sur l’entrée en vigueur du règlement (UE) 2019/943 et la mise en service de la connexion HVDC ALEGrO entre la Belgique et l’Allemagne. Ces deux changements ont conduit à des adaptations du couplage de marché fondé sur les flux CWE. Ces adaptations ont été approuvées par la CREG le 3 septembre 2020.

  • La convergence des prix est raisonnablement maintenue en 2020 entre le marché à court terme et les tarifs de déséquilibres positifs et négatifs.Tarif moyen non pondéré de déséquilibre et prix EPEX SPOT DAM au cours de la période 2007-2020 (Sources : données Elia et BELPEX/EPEX SPOT)Tarif moyen non pondéré de déséquilibre et prix EPEX SPOT DAM au cours de la période 2007-2020 (Sources : données Elia et BELPEX/EPEX SPOT)

La CREG a continué en 2020 à mettre l’accent sur les aspects de la protection et de l’information des consommateurs :

  • Avec le CREG Scan, lancé en février 2017, la CREG offre au consommateur un outil unique et pratique lui permettant de comparer son contrat (dormant ou actif) en six clics avec l’offre actuelle du marché. Une campagne Facebook et Google AD de sensibilisation au CREG Scan a eu des résultats importants en 2020.

  • Fin 2020, la CREG a réalisé des vidéos explicatives sur les contrats d’électricité et de gaz naturel.

  • La CREG a continué à informer le consommateur, en particulier des prix et de leur évolution, au travers notamment de l’étude annuelle sur l'évolution des composantes des prix de l'électricité et du gaz naturel, du monitoring des prix du marché de l’énergie pour les ménages et les petits consommateurs professionnels, de l’étude sur la fourniture des grands clients industriels en Belgique, de l’analyse de l’impact de la crise du coronavirus sur les marchés de gros belges de l’électricité et du gaz naturel, de l’étude de la composition des portefeuilles de produits des différents fournisseurs présents sur le marché belge de l’électricité et du gaz naturel pour les ménages et de la publication des chiffres clés de l’année du marché de l’énergie.

  • La CREG a poursuivi la publication sur son site web des infographies et du tableau de bord mensuel électricité et gaz naturel afin de mettre à disposition des consommateurs toute information nécessaire à faire un choix fondé.

  • Globalement, les tarifs de transport d’électricité en vigueur en 2020 ont baissé de 2,1 % par rapport à 2019.

Le marché du gaz naturel

Les principaux aspects du marché du gaz naturel en 2020 :

  • Durant l’année de pandémie 2020, la consommation de gaz naturel en Belgique s’est élevée à 190,7 TWh, soit une baisse de 1,1 % par rapport à 2019 (192,8 TWh), laquelle est principalement imputable à une baisse de la consommation sur les réseaux de distribution (- 4,3 %). La consommation industrielle de gaz naturel a légèrement diminué (- 0,9 %), tandis que la consommation de gaz naturel par les centrales électriques alimentées au gaz naturel a augmenté de 4,5 %.Répartition par segment d’utilisateurs de la demande belge de gaz H et de gaz L en 2019 et 2020 (Source : CREG)Répartition par segment d’utilisateurs de la demande belge de gaz H et de gaz L en 2019 et 2020 (Source : CREG)
  • L’intégration du point d’interconnexion Zelzate 2 dans le VIP BENE (point d’interconnexion virtuel à la frontière belgo-néerlandaise) qui découle de la reprise du réseau adjacent Zebra par Gas Transport Services BV (GTS), le gestionnaire du réseau de transport de gaz néerlandais (effective le 1er janvier 2021) a été approuvée par la CREG le 10 décembre 2020.

  • Le 10 décembre 2020, la CREG a également approuvé l’harmonisation des définitions et des services d’injection concernant d’autres gaz, notamment le biométhane, dans le réseau de transport de gaz naturel.
    Le prix moyen du gaz sur le marché à court terme a significativement diminué à 9,4 €/MWh en 2020 (13,7 €/MWh en 2019) et celui sur le marché à long terme à 13,7 €/MWh (18,6 €/MWh en 2019). Les prix moyens du gaz naturel sur le marché à court terme en Belgique montrent une différence de 1 % entre le TTF et le ZTP.

    Prix moyens annuels du gaz naturel sur les marchés day-ahead et year-ahead (Sources : CREG, données traitées issues de icis.com, ice.com, eex.com et powernext.com)
    Prix moyens annuels du gaz naturel sur les marchés day-ahead et year-ahead (Sources : CREG, données traitées issues de icis.com, ice.com, eex.com et powernext.com)

  • La CREG a réalisé une étude relative aux prix pratiqués sur le marché belge du gaz naturel dans laquelle elle a analysé les parts de marché, la formation des prix, le niveau de prix, la décomposition du prix et la facturation dans les différents segments (importation, revente, fourniture aux clients résidentiels, aux clients industriels et aux centrales électriques) du marché belge du gaz naturel.

  • La CREG a continué à mettre l'accent sur l’amélioration du fonctionnement du marché du gaz naturel visant à protéger les intérêts de tous les consommateurs. Ces aspects sont développés dans le chapitre électricité.

  • Les tarifs de transport de gaz naturel portant sur la période régulatoire 2020-2023 baissent d’environ 5 % par rapport aux tarifs 2019 indexés.

La CREG

Ce chapitre décrit le fonctionnement de la CREG et les relations étroites qu’elle entretient avec d’autres instances, nationales et européennes.

On y retrouve également la liste de tous les actes approuvés par le comité de direction en 2020.

Print Contact